10 conseils pour réussir sa création d'entreprise

10 conseils pour réussir sa création d’entreprise

 

Au cours de ma carrière professionnelle, j’ai eu l’occasion de créer 3 entreprises. Sous différents statuts juridiques (SARL, SAS et Microentreprise), j’ai découvert les particularités et leurs inconvénients. Cependant, quel que soit le type d’entreprise ou sa forme juridique, le futur créateur doit être attentif à certains points.

J’ai décidé de vous faire un petit article TOP 10 pour vous aider à mieux vous connaître et à mieux maîtriser votre projet de création d’entreprise. Ces conseils s’appliquent à tous types de créateur d’entreprise et à tous les projets de création, du rédacteur web au paysagiste en passant par l’épicier du village au garage automobile. Alors, sans plus attendre, voici les 10 meilleurs conseils pour vous, futurs entrepreneurs.

1. Faites une analyse de marché approfondie

 

Avant de lancer votre entreprise, il est essentiel de comprendre le marché dans lequel vous allez opérer. Analysez la demande, la concurrence, les tendances du marché et les besoins des clients. Cela vous aidera à ajuster votre offre pour répondre efficacement aux attentes du marché. Observez les commerces similaires déjà en place sur votre zone de chalandise, observez le comportement des clients se rendant sur place, soyez attentif aux matériels utilisés ou à l’agencement des espaces de vente. Scrutez les sites Internet pour connaître l’ensemble des services proposés par vos futurs confrères. Cela peut vous aider à mieux comprendre les besoins de vos prospects, mais aussi de définir une offre qui se démarque des autres au bon prix.

2. Élaborez un business plan solide

 

Un business plan détaillé est la clé du succès. Il devrait inclure une analyse financière, une stratégie marketing, une structure organisationnelle et des projections financières réalistes. Un plan solide vous guidera tout au long de votre parcours entrepreneurial et servira de référence pour les investisseurs potentiels.

Comment allez-vous convaincre votre grand-mère d’investir une partie de sa retraite si vous lui dites juste je vais monter ma boite et vendre des cannes à pêche sur Internet si vous n’avez aucune idée du prix d’achat, des fournisseurs, de la marge possible ou encore des canaux de vente (site e-commerce, marketplace, …) et cela sera d’autant plus important si vous devez convaincre votre banquier de vous octroyer un prêt pour réaliser votre projet.

Le business plan vous permet de connaître à l’avance le montant nécessaire à investir pour lancer votre activité et affronter les premiers mois. N’oubliez pas de conserver une somme convenable pour compenser votre perte de revenu au début de l’activité. Il est parfois possible de lancer son entreprise en restant salarié en parallèle, mais c’est souvent difficile en termes de gestion du temps.

3. Choisissez la structure juridique adaptée

 

En France, les entrepreneurs ont le choix entre différentes structures juridiques telles que l’auto-entrepreneur, la SARL, la SAS, etc. Choisissez celle qui correspond le mieux à vos besoins en termes de responsabilité, de fiscalité et de gestion. Un mauvais choix peut avoir des conséquences sur l’avenir de l’entreprise, mais aussi sur vos finances. Étudiez le montant des charges sociales, l’obligation ou non de verser des cotisations si vous ne prenez pas de rémunération ou encore le taux de l’impôt sur les sociétés si votre forme juridique répond à cette imposition.

4. Gérez rigoureusement vos finances

 

La gestion financière est cruciale. Tenez un suivi strict de vos revenus et dépenses, préparez-vous aux obligations fiscales, et envisagez de consulter un expert-comptable pour vous assurer que votre entreprise est sur la bonne voie financière. Ce point rejoint le business plan initial et vous sert à piloter votre entreprise avec des indicateurs précis (les fameux KPI).

Vous devez connaître vos coûts de fonctionnement tels que le coût de structure comme la location de votre local, le montant du salaire et des charges de la secrétaire, la location d’un utilitaire, etc. Vous devez être capable de découper ses coûts en fraction correspondant à votre activité. Si vous être chiropracteur, divisez ce coût en séance ou en journée de travail. Vous êtes transporteur ou VTC, divisez ses coûts en heure de conduite ou en kilomètre.

En plus de cela, il faut ajouter les frais variables comme le carburant, les fournitures ou la marchandise à revendre. Cela vous permet de savoir si votre activité est viable, car rentable ou si vous vendez à perte ou avec une trop faible marge pour vous rémunérer.

5. Établissez une présence en ligne

 

Aujourd’hui, une forte présence en ligne est indispensable. Créez un site web professionnel, soyez actif sur les médias sociaux, et assurez-vous que vos clients potentiels peuvent facilement trouver des informations sur vos produits ou services en ligne. Suivant l’activité choisie, une fiche Google My Business est un minimum. Le moteur de recherche vous permet de créer une fiche pour les commerces locaux (jardinerie, restaurant, cabinet d’assurance, bureau de tabac …

Pour la partie réseau social, choisissez les bons canaux au lieu de vouloir être omniprésent. Si vous visez les particuliers, Instagram et Facebook peuvent vous permettre de vous faire connaître localement. Pour les professionnels, LinkedIn est devenu incontournable. Les freelances apprécient Malt pour la mise en relation B2B sur les activités dans le digital (graphiste, codeur, rédacteur Web, expert SEO,…).

6. Soignez votre réseau professionnel

 

Établissez des relations solides avec d’autres entrepreneurs, des partenaires potentiels, et participez à des événements professionnels. Le réseautage peut ouvrir des portes, offrir des opportunités de collaboration, et fournir des conseils utiles pour votre parcours entrepreneurial.

Imaginez un restaurateur, lors de l’ouverture de son restaurant, il va devoir proposer du vin, des spiritueux, mais aussi des légumes ou encore de la viande. Allez à la rencontre des acteurs locaux peut vous permettre de faire de belles rencontres et de vous faire connaître également. Le bouche-à-oreille est toujours aussi puissant pour les commerces locaux.

7. Respectez la législation et les normes

 

La conformité légale est cruciale pour éviter des problèmes futurs. Assurez-vous de respecter toutes les obligations légales, notamment en matière de droit du travail, de propriété intellectuelle, et de protection des données. Il en va de même pour tout ce qui concerne l’alimentaire ou la gestion des déchets. Renseignez-vous assidument sur tout ce que vous devez maîtriser dans votre entreprise pour ne pas commettre d’erreurs qui pourraient avoir de lourdes conséquences. Contactez les organismes habilités (DREAL, DSV, CFE, Chambre de commerce, assureurs, etc.)

8. Innovez et restez flexible

 

Le monde des affaires évolue rapidement. Soyez prêt à innover et à vous adapter aux changements du marché. La flexibilité est une qualité essentielle pour surmonter les défis et saisir de nouvelles opportunités. Cela va passer par une bonne gestion de votre stock pour ne pas vous retrouver avec des invendus qui vont grever votre fonds de roulement sur le long terme.

Suivez les influenceurs et les marques importantes dans votre domaine. Faites de la veille technologique et suivez les médias qui communiquent sur votre domaine d’activité. Ne vous faites pas piéger par une offre trop alléchante d’un fournisseur mieux informé que vous qui cherche à se débarrasser d’un stock bientôt invendable. Avec Internet, vous avez accès à de nombreuses ressources sur le sujet, mais attention à ne pas trop vous disperser.

9. Investissez dans le développement personnel

 

En tant qu’entrepreneur, votre croissance personnelle est aussi importante que celle de votre entreprise. Investissez dans votre éducation, développez vos compétences en leadership et apprenez de vos expériences pour évoluer en tant que professionnel.

Si le développement personnel semble un peu, pour certains du moins, un truc de secte avec des gourous prônant la bonne parole, il s’agit plus de s’intéresser à l’expérience d’experts dans différents domaines. Pour cela, il existe les formations en ligne ou plus simplement, les livres. Découvrez ma sélection de livres pertinents sur la vision de l’entrepreneur et de son entreprise.

Bill Gates, fondateur et ancien dirigeant de Microsoft (Windows, Excel, Word, PowerPoint, tout ça…), réalise régulièrement des retraites dans une maison à la campagne où il passe plusieurs jours à lire des livres sur des sujets en lien avec ces activités ou qui représente une vision de l’avenir. Cela contribue à développer ses compétences et connaissances l’ayant amené à créer une multinationale générant des milliards de dollars chaque année depuis des décennies.

La lecture est capitale dans la vie. Elle nous permet d’apprendre de nombreuses choses ou de nous divertir (j’ai un petit faible pour les romans de Stephen King). Lire des livres de non-fiction vous permet de développer des compétences en maîtrisant mieux un sujet. Cela fait aussi travailler votre cerveau et votre mémoire, ainsi vous vous donnez les moyens d’innover et de comprendre le monde et l’économie liés à votre activité professionnelle.

10. Gardez une vision à long terme

 

La création d’entreprise peut être exigeante, mais gardez toujours à l’esprit votre vision à long terme. Restez motivé, persévérez face aux obstacles, et soyez prêt à apprendre de chaque étape de votre parcours entrepreneurial. Il y aura des étapes compliquées, des clients qui ne paient pas leur facture et des murs qui semblent infranchissables… mais, avec de la détermination et une vision d’avenir, vous ne baisserez pas les bras à la moindre épreuve. Vous garderez la tête haute et vous continuerez d’avancer dans le bon sens, en direction de votre vision à long terme !

En suivant ces conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir dans la création d’entreprise en France. N’oubliez pas de vous ménager un peu aussi, avec une bonne hygiène de vie tout en restant un minimum disponible pour vos proches (amis et famille).

Bonne chance dans votre aventure entrepreneuriale ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas, l’espace ci-dessous est fait pour cela !

 

6 réflexions sur “10 conseils pour réussir sa création d’entreprise”

  1. De très bons conseils. Le monde de l’entreprenariat est passionnant, mais n’est pas tous els jours facile non plus. Mais si on suit déjà ces premiers conseils, on limite les dégâts. Merci 🙂

    1. Tout à fait ! Il ne faut jamais cesser d’apprendre ! Autant sur soi que sur ses compétences, c’est le seul moyen d’avancer ! Je l’ai moi-même longtemps négligé, n’aimant pas vraiment l’école mais ayant de bonnes facultés pour apprendre rapidement, j’ai fini par me plonger dans les livres et les formations en ligne pour développer mes business. Probablement l’un des meilleurs choix de ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut